Sciences Naturelles

Les sciences naturelles regroupent de nombreux domaines tels la géologie. La géologie est la science de l’étude de la terre. Plus particulièrement de la lithosphère terrestre. En effet, cette lithosphère est l’ensemble visible de la croûte terrestre et du manteau supérieur. Les forces internes de la terre s’exercent et provoquent des déformations de « l’écorce terrestre ». Dès lors des plaques tectoniques où lithosphériques apparaissent. Elles comprennent les continents ainsi que les océans. On parlera dès lors de plaques continentales où océaniques. Les plaques continentales correspondent en gros aux terres émergées (continents) et les plaques océaniques correspondent aux terres submergées (océans).

Ces différentes plaques bougent les unes par rapport aux autres et ces mouvements définissent trois types de frontières entres les plaques.

En premier lieu la frontière divergente, comme nous le savons la terre est très chaude en son centre, on appelle le centre de la terre noyau. Un flux de chaleur issu du centre de la terre remontre au cœur des océans se qui provoque une dorsale et constitue la croûte océanique. La dorsale forme un rift où un fossé et repousse deux plaques. On dit qu’elles divergent.

La frontière convergente, est la convergence de deux plaques l’une vers l’autre. Il en résulte la destruction de l’une des plaques. C’est toujours la plus ancienne des plaques qui passe en dessous de l’autre plaque. On parlera de subduction, une plaque passant sous une autre plaque. La plaque absorbée se met partiellement en fusion et produit du magma. Une grande partie de celui-ci est emprisonné par la lithosphère. Mais une autre partie remonte à la surface se qui peut provoquer des séismes. Ce cas précis est destiné aux plaques océaniques qui se rencontrent.

Dans le cas où une plaque océanique vient rencontrer une plaque continentale, la plaque océanique plus dense s’enfonce sous la plaque continentale moins dense. Là encore la plus grande partie du magma restera dans la lithosphère. Mais l’autre partie formera une chaîne de volcans sur le continent touché. A titre d’exemple nous pouvons citer la Cordillère des Andes, fosse entre le Chili et le Pérou en Amérique du Sud.

Le dernier cas de frontière convergente est le cas où une plaque continentale vient rencontrer une autre plaque continentale. Dans ce cas, les forces qui s’exercent ne sont assez fortes pour enfoncer l’une des deux plaques et donc les sédiments accumulés remontent vers la surface pour former une chaîne de montagne. Ce cas lorsqu’il se produit permet à deux continents où chaînes de montagnes de se réunir.

Pour finir, il nous faut parler des frontières transformant es. On parlera également de failles. Ces failles affectent l’épaisseur de la lithosphère et transforme les mouvements convergents où divergents. La plus connue de ses failles et la faille de San Andréas située en Californie.