Sciences naturelles : L’appareil reproducteur masculin

Aussi appelé appareil génital masculin, celui-ci se compose de différents organes. Nous pouvons citer les testicules, l’épididyme, les canaux déférents, le canal éjaculateur, l’urètre et le pénis. Ces organes ont différentes fonctions.
Les testicules ont deux fonctions distinctes, l’une étant la stéroïdogenèse qui sert de différenciation à la naissance des hommes. L’autre étant la spermatogenèse lieu de la production des spermatozoïdes. Nous pouvons également parler de gamètes.
L’épididyme est un petit organe adjacent aux testicules qui transporte et stocke les spermatozoïdes. Situé au dessus des testicules, il est composé de micro-canaux.

Les canaux déférents sont des canaux situés à l’arrière des testicules qui permet aux spermatozoïdes de rejoindre la prostate, puis urètre.
Le canal éjaculateur permet au sperme de passer par celui-ci avant d’emprunter l’urètre pour déboucher à l’extrémité du pénis.
L’urètre est le canal qui rempli deux fonctions chez l’homme la sortie de l’urine et du sperme.
Le pénis est composé de deux parties le corps et le gland. Celui-ci est situé à l’extrémité du pénis et est recouvert par le prépuce.

Les infections qui peuvent être rencontrés des organes génitaux chez l’homme

Ces infections sont de natures différentes. On peut citer les mycoses, les kystes. Les mycoses sont pour faire simple des champignons qui se développent en milieu humide. On peut en trouver sous le prépuce où l’haine. Les kystes sont de petits gonflements qui provoquent des boutons blancs où jaunâtre sur le scrotum. Le scrotum est la couche de peau qui entoure les testicules.
D’autres infections existent dénommés infections sexuellement transmissibles où IST. On peut citer le condylome, l’herpès. Le condylome est une infection difficile à identifier il s’agit de verrues qui s’avèrent microscopiques et prennent la forme de petits boutons rosés. De plus, cette infection peut apparaître plusieurs mois après un rapport sexuel.

L’herpès est une autre infection sexuellement transmissible qui se caractérise par l’apparition de lésions sous la forme de bulles qui finissent par sécher. Ces assèchements provoquent des rougeurs et des croutes. Mais contrairement au condylome l’herpès apparaît plus rapidement.

Il peut exister également non pas une infection mais une infertilité masculine du principalement à une production de sperme déficiente. Cette infertilité peut être due à une obstruction canalaire suite à une maladie sexuellement transmissible où encore un dysfonctionnement éjaculatoire au moment de l’axe sexuel proprement dit mais également à une production infime de spermatozoïdes.
Tous ces infections peuvent être traitées mais exige du temps et un diagnostic précis. Il est important de savoir que c’est l’andrologie qui s’avèrent être la spécialisation médicale qui s’occupe des problèmes liés à l’appareil génital de l’homme, au même titre que la gynécologique qui est la spécialisation médicale qui s’occupe des problèmes à l’appareil génital féminin. Ainsi il existe des gynécologues au même titre que des andrologues.