Les richesses de nos sous-sols (Exploitation minière VS Exploitation artisanale)

La terre contient énormément de ressources et en particulier des minerais tels que l’or, l’argent, le cuivre, où encore le fer, l’étain, le nickel pour n’en citer que quelques uns.

Ces minerais sont extraits des mines, les mines sont des sites où l’on exploite ces trésors qui peut être trouvé en surface mais la plupart d’entre-elles sont souterraines.

Ces mines sont conçues pour extraire le minerai qui s’y trouve. Les techniques de prospection sont de plus en plus élaborées. Nous pouvons citer les techniques de sondages, l’imagerie satellitaire où encore les cartes géologiques.

Les techniques de sondage permettent de découvrir si les minerais sont bien présents suivant l’endroit sondé et en quelle quantité. Les carottages permettent de trouver des traces d’un minerai qui permettent de vérifier la quantité contenu dans une carotte.

L’imagerie satellitaire permet de globalement voir les différents plans d’un large terrain au travers de couleurs qui constituent les rivières, les lacs, les étendues d’eau, la végétation, mais également la composition des sols. Même si cette technique reste à améliorer on peut aux travers d’un éventail de couleurs émettre des données quant à la quantité et la présence de minerai sur une surface donnée.

Les cartes géologiques révèlent la composition des sols qui se composent de différentes strates. Ces strates sont analysées, puis relevées pour établir une cartographie des sols qui renferme le précieux minerai que l’on cherche à exploiter.

Toutefois, même si ses différentes techniques indiquent la présence de minerai et autres matériaux rares, il est souvent nécessaire de creuser dans ces strates pour exploiter ses trésors. Des puits de forage sont alors montés et respectent les normes environnementales adossés aux activités d’exploitation des mines. Néanmoins, de nombreux produits chimiques sont utilisés dans l’industrie minière afin de révéler le minerai précieux.

A titre d’exemple, nous pouvons citer l’utilisation du mercure pour extraire rapidement l’or. Nombre de mineurs artisanaux utilisent encore cette technique notamment en Afrique. Le mercure est une substance très dangereuse, entrainant notamment des problèmes intestinaux, des maladies rénales et d’autres pathologies touchant le système nerveux central.

Les entreprises quand à elles recourent à une technique de cyanuration. L’or est réduit en fine poussière est plongé dans une solution aqueuse de cyanure. Cette technique est bien moins dangereuse pour les êtes humains même si des précautions pour ses manipulations doivent être totalement encadrés.

Aussi, l’homme qui est directement au cœur de cette technique, cette solution aqueuse plongé dans le cyanure est mise dans des cuves et désoxygéné ensuite afin de récupéré l’or.

Ainsi, l’extraction de tous minerais doit être uniquement réalisée par des entreprises certifiées et se doit de répondre à des normes de sécurité non seulement vis-à-vis de l’environnement mais également des personnels qui travaillent au sein de celles-ci.

Trop de pathologies, de cancers voir de décès sont encore liés à l’exploitation de minerai par des hommes de manière artisanale qui mettent leurs en danger chaque jour.